Das Unheimliche, erstes Kapitel, S. FreudL’inquiétante étrangeté, chapitre premier, S. Freud

Série de quatre dessins au graphite sur papier, 2007.

Chacun : 50 X 65 cm.

À partir d’une édition bilingue de textes de Sigmund Freud, la forme des paragraphes du premier chapitre de Das Unheimliche/L’inquiétante étrangeté a été reproduite au graphite. Dans ce chapitre, l’auteur explique l’origine de ce mot en allemand et traite de la difficulté à le traduire dans diverses langues sans en perdre les subtilités de sens. Les dessins montrent tout d’abord la différence entre l’espace que prend, sur une page donnée, le texte original en allemand (à gauche) et sa traduction française (à droite).     /

Using a bilingual (German / French) edition of a book of writings by Sigmund Freud, the shape of the paragraphs of the sixteen pages of the first chapter of Das Unheimliche / L’inquiétante étrangeté in both languages were reproduced in pencil drawing. In this chapter, the writer explains the origin of this word and the difficulty of translating it into different languages without loosing all the concepts it refers to. These four drawings show the difference between the space taken by the original German text and the French translation.

_____________________

Éclipse Lunaire

Diptyque, dessin au graphite sur papier, 2007

Chaque partie : 57 X 38,5 cm.

Ce diptyque prend comme point de départ la traduction littérale — et les erreurs de traduction — et traite de l’impossibilité de rendre dans une autre langue chacune des références d’un mot. En allemand, le terme Mondfinsternis désigne ce que l’on appelle, en français, éclipse lunaire. Le terme allemand est plus poétique. Sa traduction littérale pourrait être : obscurité de la lune.     /

With the idea of literal—and wrong—translation as a starting point, this diptych evokes the impossibility of keeping all the references of a word in its translation into another language. The word Mondfinsternis is what is called éclipse lunaire (moon eclipse) in French. The German term seems more poetical as the French one, which is more scientific. A possible literal French translation could be: obscurité de la lune (darkness of the moon).

____________________

Doppelgänger

Intervention murale. Lettres de plâtre poncées et peintes, 2008.

Lettres de plâtre en relief représentant le mot Doppelgänger et, en dessous, double, sosie; les deux équivalents en français. Les lettres du mot Doppelgänger sont poncées et la poussière de plâtre révèle les deux traductions en français.   /

Relief letters form the word Doppelgänger and, underneath, the  two possible French translations: double, sosie. The letters of the German word are slightly sanded, in order to have plaster dust covering any irregularities on the wall. The French words are then made visible.

_________________________________

Publicités