Projet de dessins effacés

Série de six dessins diptyques, 2007-2008.

Chaque partie : 25 X 32,5 cm

Participants : Sylvie Cotton, Anne Claire Budin, Kasper Muttonen, Anke Dessin, Carla Zaccagnini, Gwenael Rattke.

Quelques images :

On dit que la traduction efface et cache le sens originel du texte et n’est qu’un discours sur le texte de départ. L’exemple parfait serait la Bible, dont le texte d’origine a été traduit et retraduit, souvent à partir de traductions. Huit personnes d’origines diverses ont fait un dessin à partir de mots utilisés pour décrire la traduction (confiance, trahison, incorporation, annexion, fidélité, altérité, transparence, médiation, double). Une description de chaque dessin a d’abord été écrite, puis les dessins ont été effacés.     /

It is sometimes said that any translation hides the original meaning of a text and is nothing but a discourse on this text. The perfect example would be the Bible, whose original text has been translated and re-translated, often from translations. Seven persons of different origins were asked to do a drawing with words often used to describe translation as a starting point(trust, treason, incorporation, mediation, etc). A description of each drawing was first written, then the drawings were erased.

_______________________________

Publicités